Premiers conseils

 

Comment identifier une dérive sectaire ou une secte ?

http://www.ciaosn.be/est_ce_une_secte.pdf

 

Que faire si vous êtes confronté à un groupe sectaires ?

http://vosdroits.service-public.fr/associations/F31654.xhtml

 

 

 

Comment réagir face au risque sectaire ?

A l’égard des groupes

Identifier leur mode de fonctionnement

 L’emprise mentale du groupe et/ou du gourou sur les adeptes ;
 une adhésion inconditionnelle ;
 le rejet du monde extérieur ;
 un discours anti-social ;
 l’exigence d’une disponibilité toujours plus importante, de contributions financières excessives ;
 un prosélytisme abusif ;
 l’endoctrinement des enfants ;
 une structure organisée sur un mode autoritaire, opaque et cloisonné ;
 un contrôle mutuel des membres ;
 des difficultés pour quitter le groupe ;
 etc.

… et leur mode d’approche

 Les mouvements à caractère sectaire favorisent la déstabilisation de la personne et exploitent sa faiblesse ;
 sous une identité rassurante, ils agissent dans différents secteurs, notamment la formation professionnelle, la sphère médicale et paramédicale par l’offre de traitements substitutifs, le domaine scolaire (conseils aux surdoués, aux hyperactifs ; enseignements à distance, en milieu carcéral,…) ;
 ils interviennent volontiers lors de catastrophes naturelles ;
 pour mieux séduire, ils affirment défendre l’éthique et les droits de l’homme.

 

A l’égard d’un proche

Repérer dans son comportement

 L’adoption d’un langage propre au groupe ;
 la modification des habitudes alimentaires ;
 le refus de soins ;
 une situation de rupture avec la famille ou le milieu social ;
 un engagement exclusif pour le groupe ;
 une soumission absolue, un dévouement total aux dirigeants ;
 la perte d’esprit critique et la réponse à toutes les interrogations existentielles.

 

Garder le contact

 En entretenant des contacts aussi fréquents et amicaux que possible ; 

 en valorisant ce qu’elle représente pour son entourage familial et social ; 

 en évoquant les souvenirs positifs partagés.

Être prêt à l’accueillir si elle décide de sortir du groupe

Rechercher pour elle une aide psychologique

 S’informer sur le groupe fréquenté : ses rites, sa philosophie, son vocabulaire ; 
 respecter la personne et tenter de lui faire prendre conscience des contrevérités dans les doctrines proposées ; 
 rester ouvert au dialogue et ne pas la culpabiliser.

 

Contacter une association spécialisée

CCMM

GEMPPI

PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE

SECTICIDE

UNADFI

Etc. (Consulter  "Liens utiles et partenaires")

 

Cette notice a été éditée par la Miviludes

Miviludes

Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires

18, rue Vaneau
75007 Paris
01 42 75 76 08

Site Internet : http://www.miviludes.gouv.fr  

Vous pouvez également adresser un courriel à la Mission à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

N’oubliez pas d’indiquer votre nom et vos coordonnées. Les réponses sont faites exclusivement par courrier postal.