OSHO

 

Fair News , mars 2013 (traduction GEMPPI)

 

Osho né Chandra Mohan Jain en 1931 près de Bopal au centre de l’Inde, est mort en 1990. Il était mieux connu sous le nom de Rajneesh et possédait une collection de Rolls Royce.

 

Son Ashram dans la ville de Poona attire toujours des dizaines de milliers de visiteurs chaque année (la règle selon laquelle chacun doit faire un test du HIV est toujours en vigueur). Il semble que ses adeptes sont partagés à cause du désaccord concernant le futur de son domaine en Inde. Un rapport a établi que le groupe de disciples chargés de s’occuper l’organisation d’Osho est en train d’essayer de récupérer son héritage.

Yogesh Thakkar, disciple d’Osho depuis 13 ans, accuse des membres de transformer l’œuvre de Charité d’Osho en une entreprise privée pour leur enrichissement personnel. L’oeuvre de Charité contrôle l’ashram, le domaine, 226 livres et des enregistrements du guru Osho de son vivant. «  C’est devenu une affaire commerciale, dit-il, quiconque n’est pas d’accord est exclu ».

Koregaon Park, qui appartient à la communauté, est l’enclave la plus riche de Poona, d’une valeur de 1,5 milliards de roupies = 175 millions de £.

L’ashram a été installé en 1974 grâce à l’argent d’une riche héritière d’un armateur Grec. L ‘enseignement de la libre expression et la liberté sexuelle a attiré de nombreux Occidentaux. Le gouvernement indien était contrarié par les prises de position provocantes d’Osho et affirmait que l’Ashram de Poona devenait un foyer de drogue et de prostitution et aussi que la violence et les séances de sexe en groupe présentées comme de la thérapie devenaient la norme.

En 1981 Osho alla s’installer en Oregon USA et y établit une nouvelle communauté. Osho y vécut comme un roi avec une cour de musiciens et d’acteurs. Cependant la communauté s’effondra lorsqu’Osho fut arrêté et embarqué par le FBI après qu’on eut découvert que ses associés avaient commis divers crimes parmi lesquels une présumée attaque bioterroriste utilisant de la salmonelle sur des citoyens d’une ville de la region.

Un procès, intenté par des adeptes rivaux d’Osho se tiendra à Mumbaï en février 2013.

Au centre de ces accusations on trouve 3 hommes : un Britannique :George Meredith, qui se fait appeler Swami Amrito, 2 frères Canadiens : Michael et Darcy O’Byrne, fils d’un juge de la Cour Suprême du Canada, alias Swami Jayesh et Swami Yogendra. Ces hommes font partie d’un « cercle central » de 21 adeptes qui s’occupaient de l’organisation quelques mois avant la mort d’Osho. Ils ont nié les accusations de détournement de fonds vers des sociétés contrôlées par eux. G. Meredith a déclaré que « la politique de la fondation est de ne jamais commenter les affaires entre les mains de la justice. »

Il y a un an, The Times a interviewé Michael O’Byrne qui a nié qu’ils aient planifié de vendre l’ashram pour en faire une société privée.

Une de leurs fans célèbres  est Lady Gaga .

 

 

Retour