5-Scientologie

 

a) Les enfants et la santé en scientologie

Roger Gonnet

 Ex responsable de la Scientologie Lyon, auteur de « La secte – Chronique d’une ‘religion’ commerciale à irresponsabilité illimitée »                              (www.xenufrance.net)

Extraits du colloque  du 2 octobre 2010 organisé par le GEMPPI à

L’Espace Ethique Méditerranéen – Hôpital de La Timone – Marseille

 


En introduction au thème de la santé en scientologie, je vous propose une illustration au travers d’une affaire significative : l’architecte qui avait élaboré les plans de rénovation d’un YACHT racheté par la Scientologie et destiné à devenir un centre, s’est aperçut que le navire était plein d’amiante bleue. Il l’a signalé à la direction des scientologues en précisant la nécessité de protéger ceux qui y travaillaient, notamment en procédant au préalable à un désamiantage. La direction mondiale de la Scientologie lui a répondu que Ron Hubbard (le fondateur de la secte) n’avait  jamais dit que l’amiante bleue soit dangereuse. Donc, on a renvoyé à la boite à cancer les staffs (adeptes) de la Scientologie, qui pour la plupart étaient des débutants et ignoraient tout du danger du produit en question.

http://anonymousmontreal.blogspot.com/2009/07/le-freewinds-1-scientologie-et.html

Les promesses  de la scientologie en matière de santé

La Scientologie prétend guérir l’arthrite, l’asthme, des allergies spécifiques, les maladies de cœur, d’estomac, la myopie,  le cancer, dont elle prétend que c’est une maladie psychosomatique (Hamer n’a rien inventé apparemment)

Qu’est-ce que l’audition ?

C’est le système pseudo psychologique que la Scientologie utilise pour guérir toutes sortes de maladies. A en croire la publicité faite à ce sujet,  rien moins que 80 % des maladies seraient guéries par l’audition, y compris les maladies mentales. Autant laisser tomber la médecine classique.

L’engramme

La théorie essentielle de toute la Dianétique et de la Scientologie, c’est l’engramme. A l’origine, engramme signifiait « « trace sur une cellule », mais pour Hubbard, c’est un moment de douleur et d’inconscience que nous aurions enregistré dans une partie du mental, appelé « mental réactif » qui correspondrait plus ou moins à ce que les psychologues appellent l’inconscient.  D’après Hubbard, nous aurions, en tant qu’êtres spirituels, en plus de ces enregistrements dans le « mental réactif », emmagasiné depuis des milliards d’années de vies successives d’autres engrammes. Toutes ces choses seraient enregistrées à raison de  25 images par seconde.

Tout est enregistré.  En plus des images, sont enregistrées toutes les autres sensations, l’ouïe, l’odorat, le toucher, le gout, et bien d’autres, puisque Hubbard  dénombrait 55 sensations : les « perceptiques ».

Selon Hubbard, ces moments de douleur vécus dans l’inconscience (accident de voiture, la naissance, le prénatal, etc.), tout cela peut-être réactivé, remis en scène de sorte qu’à la sortie vous avez un engramme comprenant plusieurs phrases clés qui l’ont marqué et qui  habitent notre tête à notre insu et nous mettraient en état de dépendance par rapport à ces phrases commandement. Explication simpliste d’Hubbard pour expliquer que  nous ne maitrisons pas toute notre destinée et que nous sommes programmés par des engrammes que seule la Scientologie ou la Dianétique peuvent faire disparaître.

Je vais illustrer cela en vous proposant un exercice pratique de déroulement d’une séance d’audition de groupe de la façon dont elle se passe en Scientologie. J’ai choisi le modèle d’audition que l’on trouve dans « Self analyse » (version 2007) qui est spécialement destiné aux enfants. Pour éviter les risques envers les personnes qui auraient des fragilités psychologiques, nous n’irons pas chercher des moments de douleurs vécus dans l’inconscience, mais plutôt des moments agréables.

Essayez de vous souvenir d’un bon moment de votre vie, et ensuite de vous en souvenir plus en détail en rapport avec une liste de perceptions, vue, ouïe, couleurs, tonalité, émotions, goût,  si cela pèse un poids, etc. Après questionnement de l’auditoire, il y aura toujours quelqu’un  qui validera le fait qu’il se souvient de détails ou de choses qui lui sont revenues en mémoire, telles qu’une odeur, une position du corps… Ceci permet aux scientologues de faire la démonstration qu’il est possible de faire ressortir des choses enfouies dans notre mémoire. Et lorsque l’on fait cela pendant des heures en Scientologie sur un groupe de 15/20 enfants, on peut leur donner l’impression qu’ils ont une plus mémoire et de souvenirs qu’ils ne le croient (ainsi qu’à leurs parents) et que cette méthode va leur permettre de développer leur immense potentiel.

Hubbard distingue le cerveau qui est plus ou moins le siège de la mémoire et du mental réactif qui lui est une sorte d’entité extérieure qui contiendrait  des milliards d’images mentales, lesquelles contiendraient toutes les 55 perceptions ou « perceptiques » dont je parlais plus haut et d’autres éléments de son invention.  Ici on a abordé une séance d’audition de groupe pour les enfants avec une recherche de moments agréables et provoquant l’émergence de souvenirs enfouis. Mais quand on insiste de cette façon pendant des heures et plusieurs jours de suite, on peut être certain que les audités basculent dans un état second et se font avoir. 

Evidemment, quelle que soit la méthode utilisée, si l’on remue le passé, il y a toujours des choses qui finissent par remonter, réelles ou fantasmatiques. On peut très bien imaginer des situations que l’on aurait vécues à 3 ou 4 ans et si l’on insiste très fort, ce qui est le grand procédé de la Scientologie, non plus sur des moments agréables, mais sur des évènements traumatiques vécus dans l’inconscience ayant une charge émotionnelle déstabilisante, on en arrive assez facilement à produire des perturbations psychologiques induites par une confusion du réel avec le fantasme.

Là, les gens commencent à prendre pour argent comptant des images qui remontent au niveau conscient et à les prendre systématiquement pour de vrais souvenirs à force de répétition du même ordre, appelé en langue scientologie « commandement d’audition ».

Pour récapituler, en première phase, on démontre par des exercices pratiques simples à l’audité qu’il peut faire surgir de sa mémoire des éléments qu’il croyait oubliés ; ensuite on l’amène à croire que toutes les images et perceptions, sensations,  que l’on parviendra à faire remonter en lui sont forcément des souvenirs réels, ceci provoquant une confusion entre le rêve ou les représentations symboliques qui ne se sont jamais produites dans la réalité et les vrais souvenirs  vécus enfouis dans l’inconscient. La confiance acquise par ces perceptions réelles  élèvera la moindre image ou symbole émergent au rang de souvenir de vie réel et s’il est impossible de le raccorder à un moment de la vie de l’intéressé, il y a toujours la possibilité de le situer dans une vie antérieure, et là on franchi allégrement le seuil du discours pseudo scientifique pour entrer dans le catéchisme religieux, une espèce de bouddhisme technologique et commercial. Ceci rappelle beaucoup cette vague de faux souvenirs induits (1) (FMS-False Memory Syndrome) venue des Etats-Unis, véhiculée par des thérapeutes holistiques le plus souvent,  et ayant causé beaucoup de catastrophes dans les familles par des accusations erronées d’abus sexuels et autres.

La scientologie est certainement une des plus ancienne et plus performante machine à fabriquer de ces faux souvenirs induits. Je peux témoigner à partir de mon expérience, n’oublions pas que je dirigeais la Scientologie lyonnaise, que l’on peut amener beaucoup de gens, y compris des sceptiques au départ, à souscrire aux croyances  scientologiques à propos de  des vies antérieures  par ce brouillage  de la réalité. J’en ai vu s’inventer un passé de conquérant des étoiles. Les croyants finissent par s’auto convaincre, en se mettant au diapason de la doctrine scientologique qui dirige leurs expériences psychiques dirigées, qu’ils ont vécu des milliers de vies antérieures. Parmi ceux que j’ai audités, j’ai rencontré un nombre considérable de Christ, de Mahomet, de Napoléon, de Marie-Antoinette, réincarnés. J’en ai même vu un qui se disait la réincarnation d’une personne encore vivante, ce qu’il ignorait bien-sûr (2).  Curieusement, il m’a été donné de constater  quelques cas où certains étaient « guéris », tout au moins momentanément, de quelque chose. Pas de cancer ou de pathologies lourdes, mais plutôt de ce que l’on pourrait qualifier de maladies psychosomatiques probables. Des guérisons comme on en observe chez les guérisseurs de tous poils et dans tous les groupes religieux à vocation thérapeutique, tels les  pentecôtistes protestants, les sectes guérisseuses (Sukyo Mahikari…), et de toute évidence relevant de l’effet placebo. Il est évident que lorsque le moral est bon, fusse à cause de la foi en n’importe quoi, les dispositions à résister mieux aux difficultés de la vie sont meilleures, y compris dans le domaine de la santé. Evidemment lorsqu’on veut faire de la publicité pour sa méthode de guérison parallèle on ne parle que des quelques exemples de succès et l’on élude la masse des échecs.

La purification scientologique

La purification scientologique est un procédé inventé par Ron Hubbard et qui a donné lieu à des tonnes de documents explicatifs. Le malheur est que c’est justement moi qui ai fait la première traduction de ces documents et introduit ce procédé en France. Mais à vrai dire, je ne croyais pas de trop à la capacité de ce procédé de purification pour se garantir des radiations nucléaires, mais comme la secte elle-même, m’avait félicité d’être un bon cadre dirigeant scientologue, j’étais galvanisé et je fermais les yeux sur mes doutes à l’époque.

Voici le programme de la procédure de purification que l’on appliquait sur plusieurs semaines en général (je laisse de côté l’aspect prohibitif de son coût) :

-20 minutes de course suivies de 4h40 de sauna entre 60 et 80° par jour, avec de temps en temps une douche et l’absorption d’un peu d’eau,  le tout  au minimum pendant 9 à 10 jours mais  15 jours de préférence. En 1981, j’avais rencontré un adepte qui était dans ce processus depuis 6 mois, il avait autour de 40 ans à l’époque.

-On prend en même temps du calcium et du magnésium avec les doses journalières  recommandées suivantes :  on prend de petites doses au début, mais au bout de 10/12 jours on en arrive à prendre 5000 mg d’acide nicotinique (250 fois la dose normale),  50000 unités de vitamine A, 2000 de vitamine D, 2400 de vitamine E, 5/6 gr de vitamine C (40 fois la dose normale), 6 gélules  de vitamine B complexe et de minéraux, et beaucoup trop  de vitamine E. Ce sont d’énormes capsules de minéraux que je trouve un peu bizarres (luzerne, levure de bière, zinc…), 100 à 1300 mg de vitamine B1, plus 2 verres de CalMag (calcium et carbonate de sodium) et on mélange cela .

La niacine est capitale dans cette procédure de purification scientologique. Hubbard prétend que c’est grâce à elle qu’on supprime les radiations du corps. On peut se poser la question de savoir comment Hubbard envisageait la possibilité de faire disparaitre les effets des radiations nucléaires qui perdurent des milliers d’années en prenant des comprimés de niacine. Si ce remède marchait vraiment, ça se saurait et ce serait utilisé dans des catastrophes nucléaires telles que celle de Tchernobyl.

 Beaucoup de scientologues ont été convaincus d’avoir ôté leurs coups de soleil par ce moyen. La niacine étant un puissant vasodilatateur , si l’on en prend dans le cas de coup de soleil, le sang afflue à la surface du corps, oreilles, genoux, haut de la poitrine, épaules, là ou le soleil frappe habituellement, ceci  semble faire disparaitre en partie les lésions dues à l’exposition excessive au soleil, mais en réalité, ce sont les vaisseaux sanguins superficiels qui sont plus fragiles à ces endroits ce qui donne l’impression que les radiations solaires remontent en surface lors de la prise de ce produit vasodilatateur.

Les effets psychologiques de la Scientologie-Dianétique.

Hubbard prétend dans un de ses ouvrages  que la Dianétique  est l’arme absolue contre le lavage de cerveau. Pas le lavage de cerveau scientologue, bien-sûr. Le plus amusant est que lui-même a écrit un manuel  « The Brainswashing Manual » de lavage de cerveau, qu’il a attribué à Béria du KGB de l’époque, et qui a été publié en fait par la Scientologie à ses débuts. C’est une synthèse d’ouvrages de psycho politique russes. A la même époque, il y avait un autre auteur de science fiction (Hubbard était auteur de science fiction à la base) qui s’appelait Asimov et qui avait lancé le terme « psycho politique ». Je pense donc qu’Hubbard s’est inspiré d’Asimov lorsqu’il a écrit son livre sur ce sujet et l‘a attribué aux Russes. Pour avoir lu ce livre, je peux vous dire que l’ont peut réellement faire un genre de  « lavage de cerveau» et en vous découvrirez quelques éléments  caractéristiques dans la description que je vais vous faire de mon expérience en Scientologie, des ses théories et de ses méthodes. Il est tout de même assez extraordinaire qu’Hubbard ait proposé un système pour effacer le lavage de cerveau tout en proposant un manuel expliquant comment l’on procède à un lavage de cerveau.

Hubbard a aussi expliqué dans ses ouvrages comment soigner les psychotiques… Vous n’êtes pas sans ignorer que la Scientologie est dans une opposition virulente à la psychiatrie. Elle est aussi en opposition avec la médecine en général. Il faut savoir qu’Hubbard est mort avec  du Vistaril dans les fesses, prescrit d’ailleurs par un médecin scientologue. Le Vistaril est un médicament qui est prescrit aux Etats-Unis en psychiatrie particulièrement notamment pour traiter l’alcoolisme. Hubbard était dans un état proche de la démence qui l’a conduite à prendre ses propres fantasmes, publiés sous forme de romans de science fiction, pour des réalités.

La procédure scientologique pour traiter les psychotiques, pathologie qu’Hubbard définissait à sa manière en complète contradiction avec l’approche médicale psychiatrique, est stupéfiante. Le traitement scientologique de ces malades psychotiques préconise de les mettre dans un isolement total. Le malade se retrouve seul dans une pièce, on ne lui parle pas, on ne lui répond pas. Imaginez une personne qui vient de piquer une crise de fureur ou simplement d’avoir un coup de colère (ce qui nous est arrivé à tous), ce qui est interprété en Scientologie comme un état psychotique, on vous met en isolement, sans aucun échange verbal, pendant des jours, des semaines, des mois, selon le cas.

Nous avons eu, il n’y a pas très longtemps, un exemple flagrant de cette procédure en France. Une dame a eu des ennuis courants de l’existence.  Son   frère  médecin non scientologue,  l’a faite hospitaliser. Son autre frère médecin et scientologue l’a faite sortir de l’hôpital et a interrompu sa thérapie médicale classique pour lui faire subir le processus scientologique d’isolement des psychotiques. Il l’a donc mise en isolement en Bretagne pendant plusieurs semaines et comme la méthode ne fonctionnait toujours pas et que les gens chez qui elle était enfermée ne pouvaient plus la garder chez eux, le frère a payé 3 scientologues, une voiture pour emmener cette personne malade en Sicile dans une villa isolée. Fort heureusement cette personne malade est parvenue à un moment donné à lancer un message par la fenêtre dans le jardin d’un voisin, lequel a averti la police. Lorsque la police est venue la délivrer cette personne était dans un état psychologique catastrophique très dégradé  mais encore consciente et elle pouvait à peine se lever et vivait dans ses excréments. Cela faisait des semaines qu’elle était soumise à ce traitement inhumain, qu’on ne lui parlait pas et qu’elle ne pouvait parler à personne, sauf une unique fois où elle a pu descendre regarder la télévision.

Lisa McPherson, est  un autre cas célèbre : cette américaine qui fut 18 ans scientologue et arrivée à un niveau assez avancé du système, est morte suite à cette même procédure supposée traiter  les psychotiques. On l’a donc plongée dans l’isolement, on lui a refusé toute parole et elle est devenue de plus en plus malade et elle en est morte. Le problème est que cette mort s’est produite à Flag en Floride, le centre mondial le plus important de la Scientologie. L’affaire a fait beaucoup de bruit aux Etats-Unis. Par contre, nous ignorons tous les autres cas de ce genre  qui ont pu se dérouler dans des cadres privés, hors des centres de Scientologie. Bien que nous connaissions des cas de suicides, nous ne pouvons pas mesurer l’étendu des ravages causés par cette thérapie scientologique  parce que les malades mentaux ont déjà bien du mal à se défendre et à convaincre autrui de la réalité de traitements aussi aberrants qu’ils auraient subi, on ne les croit pas, on pense qu’ils délirent et de plus si des drames survenaient, les victimes étant  mortes ne pourraient guère se plaindre.

Difficulté supplémentaire pour dénoncer ces comportements : la Scientologie est très secrète, au point d’ailleurs que ses documents sont protégés comme des marques déposées et qu’elle poursuit devant les tribunaux ceux qui se risquent à les divulguer.

Les enfants

Pour en revenir à la petite procédure d’auto analyse dont je parlais au début de cet exposé,  voici une citation d’Hubbard à ce sujet :  « Si dans les 15 prochaines années les scientologues se spécialisent dans le traitement en groupe des enfants, il se peut qu’on réalise tous les buts de la Scientologie. Donc , en auditant les enfant de 6 à 10 ans, en attendant une quinzaine d’années,  on obtiendrait une santé mentale, une vivacité de la population jamais obtenue auparavant dans cette portion de la population de 21 à 26 ans »  (Journal de la scientologie du 14/07/1953, Volume 1, pages 319-328). Les scientologues actuels sont un peu plus prudents à ce sujet et affirment qu’ils ne s’occupent pas des enfants, sauf que j’ai des contacts à l’intérieur du mouvement en France qui m’ont informé qu’une fille de 10 ans et un garçon de 13/14 ans ont subi cette procédure cet été. La Scientologie obtient des parents adeptes qu’ils fassent passer des stages (payants) à leurs enfants qui se préparent ainsi à devenir de futurs militants. Moi-même, à l’époque où j’étais adepte,  j’ai amené mes 2 fils, qui ont maintenant 45 et 46 ans, en Scientologie alors qu’ils avaient 11 et 12 ans. Malheureusement, ils en ont souffert parce que les parents scientologues sont obnubilés par leur engagement. Pour les enfants ce n’était pas drôle, ils étaient tout le temps au boulot, au lieu de s’instruire, de s’amuser, de vivre. Ils  devaient en fait se gaver de cours de scientologie des années durant,  pendant les weekends, ensuite lorsque nous sommes devenus membres du staff de la scientologie, c’était au moins 6 jours par semaine de travail de 80/90 heures par semaine pour les enfants et jusqu’à 110 heures pour les adultes.  Mes enfants sont allés au lycée jusqu’à 16 ans et après, ils sont entrés dans le staff scientologue. Des années plus tard, ils ont quitté la Scientologie en même temps  que moi et leur mère, mais ils en gardent des séquelles. Vous comprenez pourquoi les enfants sont si appréciés dans les sectes, ils sont malléables, ils croient tout ce que leurs parents leurs disent et assurent la pérennité des groupes.

Discussions

Question : Combien coûte le cursus scientologue ?

Roger Gonnet : Il faut environ 300000 € pour arriver au bout de la piste scientologue. C’est plutôt un minimum, car certains ont parfois payé 50 millions de dollars et d’autres ont probablement atteints les 100 millions de dollars. Tous ces pauvres bougres ont payé bien cher  les services ridicules dont je viens de vous parler. Certains ont fait des donations au profit de la Scientologie, ce qui peut expliquer qu’elle ait pu s’offrir sans problème des immeubles de 8000 m2 à Bruxelles, 10000 m2 à Londres, 8000 m2 à Madrid pour accroitre ses activités dans les capitales européennes.

Question : Comment vous en êtes-vous sorti ?

Roger  Gonnet : Ce serait long à raconter, je vous invite donc à consulter mon site internet : www.xenufrance.net.   Vous y trouverez gratuitement mon livre en ligne où je raconte tout cela. Mais en quelques mots, je pourrais résumer ainsi : j’en suis sorti parce que pendant 8 ans, j’ai lu du Hubbard, j’en ai traduit deux millions et demi de mots, soit l’équivalent de 25 romans et au bout d’un moment j’ai fini par ne plus pouvoir accepter sans rien dire les inepties que j’y lisais mises en évidence lorsque je voyais leur application dans la vraie vie.

A la fin je me suis dis que j’étais devenu un ennemi de l’humanité.

1) Voir l’ouvrage d’Elisabeth Loftus, Katherine Ketcham « Syndrome des faux souvenirs, le mythe des souvenirs retrouvés ». Editions Exergue 1997. (The myth of repressed memory – 1994) et aussi “ Les Faux souvenirs induits », trimestriel n° 56, GEMPPI 1° janvier 2003. Il existe une association qui traite spécialement de ce genre de problème : AFSI-Alerte Faux Souvenirs Induits,   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

2) Au GEMPPI, nous avons eu l’occasion de rencontrer une personne qui, dans le cadre de l’audition scientologique, avait découvert avoir été Cosette, violée par les Thénardier,  dans une vie antérieure. Elle ignorait sans doute que Cosette et les Thénardier sont des personnages fictifs de Victor Hugo.

 

3) Voir « le mystère du placebo » Dr Patrick Lemoine. Editions. Odile Jacob 1996

 


 

b) Les faux espoirs de développement personnel

ou de guérison holistique

 

Le cas de la Scientologie

 

  

Témoignage de Roger Gonnet ex responsable de la Scientologie à Lyon

 

Conférence extraite du colloque national :

Dérives sectaires : guérisons et promesses illusoires, prophéties…

 

 Samedi 29 septembre 2012 à l’Espace Ethique Méditerranéen – Hôpital de La Timone – Marseille,  organisé par le GEMPPI 

 

 

S’agissant d’une conférence, le style du texte correspond au discours oral plus qu’écrit

 

 

 

 

Dans les sectes, il n'est pas certain que tout soit si spirituel ou religieux qu'on le prétend :

 

par exemple, pour les témoins de Jéhovah il y a le côté spirituel, certes, mais il y aussi le côté matériel, du genre : 21 heures d'évangélisation par semaine.

 

Chez les scientologues un minimum de 12h30 de cours par semaine est recommandé.

 

On retrouve ce genre de mots-clés « engrammes, santé, quantique, etc. » pratiquement dans tous les mouvements qui essaient de faire croire qu'ils peuvent provoquer la guérison par tel ou tel moyen d’une personne ou faire écrire à des autistes gravement touchés des œuvres extraordinaires.

 

  

La scientologie a été inventée par Ron Hubbard. On y prétend que l'essentiel des problèmes de l'individu proviendrait d'incidents douloureux qu'il aurait enregistrés dans son passé.

 

Notre passé, chez les scientologues, n'est pas celui dont on parle ailleurs. Il ne remonte pas seulement à la conception, à la vie intra-utérine, il remonte à bien davantage que quelques vies antérieures, il remonte à des milliards d'années auparavant et dans d’autres univers.

 

Selon cette doctrine, vous enregistrez des événements de la vie, un accident de voiture, par exemple et quand plus tard vous reviendrez inconsciemment sur cet accident de voiture, c'est-à-dire lorsque vous allez rencontrer des voitures rouges ou des camions bleus selon l'accident que vous aurez eu, ça va réactiver la douleur que vous avez eue dans votre corps à ce moment-là, et ça va réactiver aussi ce qui rend les gens aberrants : ce qui les fait obéir à des ordres qu'ils ont enregistrés au moment de l'accident de voiture.

 

  

Ce qui est intéressant pour la scientologie, c'est qu'elle propose un cursus de 200 cours environ avec des capacités à « reconquérir » ? Certains cours au départ pourraient présenter un certain intérêt mais pas par la suite et quand on n'y regarde de plus près on a du mal à assurer quoi que ce soit de positif à la sortie.

 

  

Tout cela a un coût

 

Mais les amis scientologues sont là, ou plutôt les adeptes, et la famille, tous ces adeptes vous poussent à persévérer et à investir dans ces cours qui coûtent très cher.

 

Au début, c'est abordable, mais si vous voulez faire un parcours minimum en scientologie pour accéder au « niveau spirituel » qu’ils promettent, et vous débarrasser de toutes vos maladies somatiques et de tous les problèmes psychologiques dont vous souffrez, pour accéder à ce niveau-là, il y en a simplement pour 400 000 $ environ.

 

Un paquet de 150 heures d'audition vaut environ 99 000 $. C'était le tarif de l'an dernier – en 2011.

 

Voici le genre de choses que vous propose la scientologie et ça consiste essentiellement  à vous faire remonter dans votre passé pour vous rendre « clair ».

 

 

 

Prétentions médicales de la scientologie

 

C'est un sociologue, spécialiste des religions américain Jeff Jacobsen, qui disait :

 

« La scientologie prétend ne pas accepter des gens malades mais en même temps dans les livres de Ron Hubbard, il n'y a que ça. Il y a la prise en charge des problèmes psychologiques d'un côté et aussi les problèmes de santé physique de l'autre. »

 

Quelques prétentions médicales de la scientologierelevées notamment dans le plus gros livre de Ron Hubbard (1060 pages, en anglais) : « Dianétique aujourd'hui » :

 

– Guérison du goitre : « je vis un goitre de la taille d'une batte de base-ball diminuer à vue d'œil et disparaître en l'espace d'une demi-heure après avoir audité un engramme »

 

 – Une fille estropiée par la polio « a pu se débarrasser de ses béquilles dès ma première séance ».

 

 – Accélération de la réparation osseuse. Un membre brisé se remet en deux semaines au lieu de six, « avec preuves radiologiques à l'appui ».

 

 – L’arthrite.  Dans un autre ouvrage : « Histoire de l'homme » Ron Hubbard, l'auteur, explique qu'il y avait une entité génétique d'un côté et une entité spirituelle de l'autre « Eleanor a de l'arthrite, on l'audite ce soir et elle n'a plus l'arthrite ». Un vrai miracle !

 

– Ressusciter les morts. « Matériel de dissémination » : c’est le titre du document de Ron Hubbard d'où je fais cette citation : « Un enfant était mort ou avait été déclaré mort par un médecin, en rappelant le thétan : - Thétan revient ici - en lui ordonnant de reprendre le corps, eh bien l'enfant est revenu à la vie, il est ressuscité ». Le thétan, selon les scientologues, c’est l’être spirituel, l’âme.

 

Je vous assure que j'ai vu des adeptes qui ont fait cela en audition en pensant que leurs patients étaient morts.

 

 - Évidemment la dianétique soigne la migraine et le cancer. Quand on audite la mitose, c'est-à-dire la séparation des cellules, ou leur multiplication, il suffit d'auditer cela et puis hop le cancer s'en va.

 

 

 

Vitamines et sauna à gogos

 

 La scientologie soigne aussi les maladies dues aux radiations. Pour cela, on assène des survitaminoses fabuleuses du genre 5 g d'acide nicotinique, la niacine, (jusqu’à ,500 fois la dose normale) - c'est le produit miracle de la scientologie. Le tout est associé à des séances de sauna durant plusieurs jours.

 

Quand je pense que j'ai fait passer cela à une centaine de personnes et en leur faisant avaler des quantités industrielles de vitamines, j’en suis encore étonné aujourd’hui. Et bien si vous avalez ça, a priori, ça fait partir tout un tas de choses, dont les radiations que vous avez accumulées.

 

Que ce soient des radiations alpha, gamma, ou rayons X, coups de soleil, ils partent grâce à ces survitaminoses et au fait que vous avez transpiré dans le sauna 4h30 par jour pendant 5, 8  ou 15 jours. J’ai même rencontré un Sud-Américain qui était dans ce processus depuis six mois au Danemark.

 

Je ne sais pas ce qu'il est devenu, mais à l'époque je ne le trouvais pas en brillante forme.

 

A propos de ces radiations, si on y réfléchit, c'est évidemment impossible de faire disparaître des radiations du corps comme ça.

 

Les radiations s'en vont petit à petit, elles ont une période. Donc, quand on prétend qu'en prenant de la vitamine on va faire disparaître ces radiations, c’est donner des assurances illusoires.

 

 

 

Pourquoi les scientologues croient-ils cela ?

 

  Je peux l'expliquer au travers de ma propre expérience.

 

J'étais malheureusement importateur de ce produit en France « La procédure de purification », c'est même moi qui ai traduit les documents de présentation à l'époque en 1977-1978.

 

La niacine est un vasodilatateur, donc quand vous en prenez vous devenez tout rouge, vous avez les oreilles qui deviennent violettes, et pour les filles la zone du décolleté devient plus rouge, où les genoux, ou en le haut des fesses. Parce que ces endroits du corps ont la plupart du temps été touchés par des coups de soleil. Le fait que ça rougisse davantage est interprété par les scientologues comme le signe de ce que les radiations solaires ressortent.

 

Autre exemple, celui de ma première épouse avec qui je faisais de la scientologie à l'époque.

 

Elle avait été opérée d'un kyste à l'ovaire, d'où une cicatrice, pas très visible, et lorsqu'elle prenait de la niacine, la cicatrice réapparaissait davantage, donc l'idée que nous en avions était que c'était les radiations qui ressortaient. En réalité, ces endroits du corps ont des vaisseaux plus fragilisés, et seront de ce fait les premiers à subir la vasodilatation.

 

 

 

La dianétique soigne la psychose selon Hubbard

 

 Il était allé très loin dans ce domaine. D'ailleurs, il y a eu pas mal de morts en scientologie dont on peut penser que l’absence de traitement psychiatrique est la cause. 200 personnes environ sont décédées suite à des procédures de scientologie du fait de l'empêchement d'un véritable suivi médical lorsque c'est nécessaire ou parce que les gens décidaient d'eux-mêmes, comme je l'ai appris encore dernièrement, de ne pas aller voir de médecin parce qu'ils se sont mis à croire sans réserve à la scientologie et aux doctrines d’Hubbard. Tant et si bien qu'ils ont abandonné tout traitement.

 

Ils espèrent guérir leur cancer par exemple, en se fiant aux assertions de la scientologie.

 

 

 

Les niveaux supérieurs de la Scientologie

 

Jusqu’à présent, je vous ai parlé des niveaux connus ou « exotériques » de la scientologie. Mais il existe aussi des niveaux supérieurs qui sont secrets et bien sûrs ce sont ceux qui coûtent le plus cher et qui sont encore plus aberrants.

 

C’est uniquement à ce niveau supérieur que l’on accède au catéchisme de Ron Hubbard. Il enseigne qu'il y a des millions d'années, des trahisons ayant eu lieu au niveau intergalactique et dans des univers antérieurs, des gens considérés comme félons par les dirigeants de ces mondes, ont été importés sur Terre par paquets et jetés dans des volcans, puis exterminés avec des  bombes atomiques. Hubbard enseigne donc que chacun d'entre nous est possédé actuellement par des milliers d’esprits de ces gens atomisés, des « body-thétans » ou « thétans de corps ». .

 

Nous sommes donc infestés de body-thétans c'est-à-dire des d’âmes-corps de ces félons.

 

On en a partout. Par exemple dès que ça vous gratte quelque part, c'est un body-thétan qui se manifeste là où vous êtes irrité. Ou encore, c'est un paquet de body-thétans, et ces parasites peuvent vous amener des maladies et même la folie complète.

 

Du coup j'ai inventé un terme,  je ne sais pas si la psychiatrie l'intégrera dans le répertoire des pathologies psychiatriques, le DSM V : c’est la poly-schizophrénie.

 

Effectivement quand on commence à croire qu'on est deux ou trois milles à bord de notre corps et que chacun des body-thétan peut avoir sa propre identité, le terme peut correspondre.

 

 

Retour